ACTUALITES

MASTER SPÉCIALISÉ EN INFRASTRUCTURES ???? ???? ????

Signature d'une convention de partenariat entre ESUP Jeunesse et l'Institut du Bâtiment et des Travaux Publics (ISBA TP) de Marseille.

Le Mercredi 07 Novembre 2018, l’Ecole Supérieure Polytechnique de la Jeunesse (ESUP- J) et l’Institut du Bâtiment et des Travaux Publics (ISBA TP) de Marseille ont officialisé la signature de leur convention de partenariat au Palais de la Bourse de Marseille.

Le MASTER SPÉCIALISÉ EN INFRASTRUCTURES est une innovation de l'ESUP Jeunesse conçu en partenariat avec l'ISBA TP avec la participation de ses formateurs. Il est une première en Afrique subsaharienne et s'adresse à des titulaires de Master ou de diplômes d'ingénieur en Génie Civil et aux professionnels du BTP qui souhaitent se spécialiser en INFRASTRUCTURES ET OUVRAGES D'ART.

l'ISBA TP crée en 1952, est un établissement de formation consulaire à Marseille. C'est la seule école d'Ingénieurs de spécialisation dans le domaine du Génie Civil en France. L'ISBA TP occupe une place incontournable dans le paysage français des grandes écoles d'ingénieurs dans les spécialités INFRASTRUCTURE et OUVRAGE D'ART.

Cette convention permettra à l'ESUP Jeunesse à travers sa nouvelle offre de spécialisation en MASTER SPÉCIALISÉ EN INFRASTRUCTURES, de répondre aux besoins du secteur du BTP en ingénieurs hautement spécialisés dans le domaines des structures complexes de génie civil au profit du Burkina Faso et de l'Afrique.

Convention signée en présence de :
TOURÉ Ismaël Ladji, Directeur Général de l’ESUP Jeunesse

KONKOBO/TOURÉ Fatim, Directrice Marketing, Communication et Qualité des Ecoles Internationales de la Jeunesse Adama Touré (EIJ/AT)

ROGOFF Isabelle, Directrice, Ingénieur EMA - ISBA TP

CHEFFIA Natouri , Directrice Formation Insertion, Directrice Groupe école pratique, Directrice CFA Interconsulaire Méditerranée CCI Marseille Provence

VENTURINI Jean-Luc, Vice président de la Chambre de Commerce de Marseille, Élu consulaire de la ville de Marseille en charge de la formation.

L'ESUP Jeunesse forme des bâtisseurs d'avenir !

www.esujeunesse.net
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+226 25365600
+ 226 72 87 74 44

Licence Professionnelle en Aménagement du Territoire ????????????????

L’ESUP MONTRE LA VOIE

La toute première fournée en Licence professionnelle en Aménagement du Territoire formée est sortie des moules de l’Ecole supérieure polytechnique de la Jeunesse (ESUP-Jeunesse) avec ces soutenances qui ont eu lieu samedi 6 octobre au sein de l’établissement/ Etaient au rapport les impétrants Zallé Sayouba et Ariane Diallo, devant un jury présidé par Pr Alfred Jonas Tondé.

L’Ecole supérieure polytechnique de la Jeunesse (ESUP-Jeunesse) prépare en douze mois aux licences spécialisées, notamment la Licence professionnelle en Aménagement du Territoire (LP-AT). Cette dernière est principalement destinée à deux profils : à ceux titulaires d’un Bac+2 en génie civil toutes options, droit, économie, sociologie, géographie ou les professionnels d’un niveau Bac ou équivalent et ayant acquis une expérience professionnelle d’an minimum cinq (5) ans.

 

En ce début d’année académique, l’école est fière de voir ses efforts couronnés avec cette toute première session de soutenance qui a eu lieu samedi 6 octobre dernier au sein de l’établissement. Se sont succédés devant un jury présidé par le professeur Alfred Jonas Tondé, deux impétrants que sont Ariane Diallo et Zallé Sayouba. La première a effectué ses travaux de recherche autour du thème suivant : «Les changements de destination de terrains : modalités et conditions». Quant au second, il a plutôt jeté son dévolu sur ce sujet « Aménagement de la voirie urbaine de Ouagadougou : théorie et pratique ». A ces impétrants, le jury a respectivement attribuée la notre de 17/20 et 14/20.

Toujours est-il que le président du jury s’est dit satisfait du travail abattu par les impétrants. Il s’en explique : « Que ce soit du point de vue du fond ou de la forme, ils sont à féliciter. Ils ont présenté des documents assez riches en données, se sont aussi bien défendus, sans oublier que les thèmes abordés sont assez novateurs. Si l’on prend le cas du sujet abordé par Ariane Diallo, l’on constate qu’il traite d’une problématique aussi importante que d’actualité qui est le changement de destination du terrain. Ce phénomène est de plus en plus récurrent, surtout dans nos zones urbaines où les propriétaires aiment à changer l’usage des terrains qui leur ont été attribués, notamment en terrain à usage d’habitation, en centre commercial ou en espace de loisirs et vice-versa. Cela est souvent à la base de certains problèmes, dès l’instant où les procédures n’ont pas été respectées ».

Les nouveaux diplômés nourrissent de grandes ambitions, notamment côté études. C’est le cas d’Ariane Diallo qui envisage de poursuivre avec un master, tout en ayant une activité professionnelle parallèle dont le revenu qu’elle en tirera pourrait lui permettre d’atteindre cet objectif. D’ores et déjà, elle a commencé sa prospection dans le monde du travail à travail des visites dans des bureaux du foncier et d’aménagement et au sein des services de l’urbanisme. Du reste, à écouter Pr Alfred Jonas Tondé, d’heureuses perspectives s’offrent pour les étudiants qui choisiraient la nouvelle filière.

A l’écouter de nombreux débouchés s’offrent à eux, d’autant plus que l’aménagement du territoire est un domaine transversal, qui embrasse plusieurs disciplines comme la géologie, la topographie, etc. Les diplômés peuvent donc servir dans la Fonction publique, notamment dans les services d’aménagement du territoire. « Mieux, ils disposent d’aptitudes nécessaires pour entreprendre dans leur domaine de formation, surtout que nos jours, plusieurs travaux liés à l’aménagement du territoire sont exécutés par des cabinets d’études privés », a-t-il signifié.

Légendes :
- La désormais titulaire de la licence professionnelle, Ariane Diallo, posant aux côté du jury présidé par Pr Alfred Jonas Tondé
- Zallé Sayou
Pas de légende

Il était une fois un bâtisseur.

Il était une fois un orateur hors pair.

Il était une fois un enseignant passionné.

Il était une fois ADAMA ABDOULAYE TOURE, fondateur des Ecoles internationales de la Jeunesse.

27 Novembre 2012 – 27 Novembre 2018

Merci d’avoir pour lui une pensée pieuse en ce 6 èmeanniversaire de son décès.

Remise des Bourses d'Excellence de l'ESUP JEUNESSE ce Jeudi 20 Septembre 2018 au sein de l'école.

Ces bourses OR, ARGENT ET BRONZE* d'une valeur totale de 7.905.010 frs CFA ont récompensé 10 étudiants qui cultivent l'excellence dans leurs filières respectives! FÉLICITATIONS

Récapitulatif des Bourses d'Excellence de 2015 à 2018:

• 2015-2016 : 11 bourses ; Valeur : 11206708 frs CFA

• 2016-2017: 15 bourses; Valeur : 11 300 000 frs CFA

• 2017-2018 : 9 bourses ; Valeur : 5603340 frs CFA

• 2018-2019 : 10 bourses ; Valeur : 7 905 010 frs CFA

TOTAL de 2015-2018 : 36 015 058 frs CFA.

*OR : 100% de la scolarité
ARGENT : 50% de la scolarité
BRONZE : 1/3 de la scolarité

Nous cultivons l'excellence !
Nous formons des bâtisseurs d'avenir! ????????

 

Page 1 sur 6